Une vision transdisciplinaire de l’Art

Une vision transdisciplinaire de l’Art

Loin de nous l’idée de vouloir mettre les différentes pratiques artistiques dans des cases… Cependant force est de constater qu’un peu de rangement permet à chacun.e de s’y retrouver ! Diggin met ainsi à l’honneur sept catégories distinctes qui aident à répertorier les différents événements proposés.

L’offre de la scène artistique underground parisienne peut se diviser selon les catégories suivantes, que nous vous soumettons comme suit afin de ne plus se perdre dans le (très!) grand choix de concerts, lectures, performances etc. qui se succèdent dans notre agenda alternatif :

Musique

Tout d’abord, la construction d’une culture alternative passe bien entendu par la musique. Que ce soit jazz, électro ou punk, la scène musicale parisienne se dévoile dans toute sa diversité et sa richesse. Depuis les années punk et la création d’espaces historiques comme l’ancienne Miroiterie, elle tient une place de premier plan. Des collectifs comme Goatrax, Jacky Banana ou le Kraken Krew et les nombreux concerts représentatifs de courants de plus en plus variés lui fournissent à l’heure actuelle une belle visibilité. Nous vous tenons donc au courant de tout ce qui se trame en la matière dans cette première catégorie.

Arts de la scène

Théâtre, danse et performance sont au cœur de cette seconde section. Diggin répertorie de la manière la plus exhaustive qui soit les spectacles qui nous font vibrer. Nous y défendons des chorégraphes, metteurs/-euses en scène émergent.e.s dont les propositions nous ont convaincu.e.s, comme celles de la danseuse, chorégraphe et performeuse Rébecca Chaillon (que vous connaissez peut-être depuis Monstres d’amour, présenté la saison dernière à Mains d’Œuvres à Saint-Ouen).

Arts visuels     

La Traverse d’Alfortville, La Ferme du Buisson et Khiasma font partie d’un maillage de centres d’art contemporain et lieux artistiques qui se déploient plus particulièrement en banlieue. Les lieux de squats artistiques et de résidence sont également force de proposition dans le domaine des arts plastiques, comme la Villa Belleville. Ils présentent des expositions de jeunes artistes que nous avons à cœur de vous faire découvrir. Car là se trouve la véritable alternative à la sortie au musée, tout en ne perdant pas de vue que la sérigraphie, l’illustration, la sculpture ou la peinture font aussi partie du renouveau d’une culture. Qu’elles sont l’expression d’une génération qui cherche à défendre ses aspirations hors des cadres institutionnels.

Cinéma

Tous les films, -ou objets vidéo hybrides- en particulier lorsqu’ils relèvent de l’expérimental, ne se retrouvent pas sur allociné… C’est pourquoi nous suivons de près toutes les projections, programmations dédiées et festivals qui donnent une autre vision du cinéma. Des salles comme celles de l’Entrepôt ou du Brady participent à la diffusion de cette contre-culture cinématographique qui mêle le populaire à l’exigeant, voire à l’ésotérique un peu hermétique… Mais nous vous laissons juges !

Littératures vivantes

En termes de lectures, de poésie ou de performances spoken-word, les lieux alternatifs parisiens ne sont pas en reste. La programmation de lieux comme Khiasma et son festival Relectures lui accorde une large place. Cette cinquième catégorie nous a semblé idéale pour vous faire connaître les ateliers d’écriture et cycles de lectures que mettent en place les lieux alternatifs, dans un esprit participatif. Elle vise également à promouvoir les salons d’auto-édition tout comme le salon parisien « anti-Aufklärung » créé en 2015 et à vous présenter le travail des maisons d’éditions indépendantes.

Architecture et design

Discipline de l’utopie par excellence, l’architecture met en œuvre(s) des principes tels que la solidarité et le vivre-ensemble. L’architecture, -qui contamine et redéfinit l’urbanisme -, ainsi que le design, qu’il soit éphémère, urbain, modulable ou d’objets ont à cœur de penser de nouveaux mondes possibles. Nous en voulons pour preuve le collectif d’architectes PEROU (Pôle d’Exploration des Ressources Urbaines) qui s’était donné pour objectif de « réinventer Calais » et de rendre au migrants habitant le campement un relatif confort de vie.

Création numérique                  

Comprenant le gaming et tout ce qui s’invente autour du jeu vidéo, cette dernière catégorie explore les possibilités offertes par la création numérique. Les expériences de réalité virtuelle (ou VR) ne cessent de repousser les limites de la créativité en mélangeant cinéma, art visuel etc… se présentant ainsi comme un domaine pour le moins transdisciplinaire. Et pour prendre la tangente vis-à-vis du numérique aseptisé et surveillé, rien de mieux que d’aller faire un petit tour aux ateliers DIY ouverts par la Gare XP…

Cette segmentation des événements que nous vous soumettons ici ne doit cependant pas nous faire oublier la transdisciplinarité que beaucoup d’artistes actuels défendent. Elle se revendique par conséquent comme subjective et arbitraire, ne répondant qu’à des critères généraux que les frontières mouvantes des disciplines ne cesseront de réinterroger… Ainsi que se doit de le faire l’art actuel. Encore une fois, leur objectif ne consiste ni à enfermer ni à figer les disciplines mais à y voir plus clair au sein de la vie artistique alternative et à explorer des catégories qui vous seraient de prime abord moins familières – ou moins évidentes – que d’autres.